"Je n'aime pas écrire"
Ecrire · 25. janvier 2024
"Je n'aime pas écrire"... L'une des phrases que j'entends souvent dans mon cabinet. Elle est prononcée par des enfants dont le geste est coûteux et pour qui la tâche graphique relève de la corvée. Pourtant, une amélioration est possible pour qu'écrire ne soit plus un problème. Oser reconnaître ses faiblesses, les affronter, les surmonter n'est pas facile. Mais quelle satisfaction de voir ses efforts récompensés, photos à l'appui !

Trois raisons de ne pas écrire trop vite
Ecriture manuscrite · 13. novembre 2023
Ecrire avec un geste saccadé peut rendre l'écriture difficilement lisible. Pourquoi ? Parce qu'écrire par à-coups, en freinant et en accélérant sans cesse sa vitesse, va désorganiser l'écriture. Quel intérêt d'écrire trop vite si la lecture relève d'un déchiffrage de hiéroglyphes ou si le scripteur doit s'arrêter à plusieurs reprises pour soulager ses douleurs ? Une écriture fluide, possible grâce à un geste souple et à un rythme d'inscription régulier, est la formule gagnante.

Mieux écrire, c'est apprendre à accepter ses erreurs
Ecriture manuscrite · 08. octobre 2023
"Quand on se plante, on pousse !" Cette citation est sortie de la bouche d'un enfant lors d'une séance de graphothérapie. Elle lui est revenue à l’esprit alors que je le rassurais sur le fait qu’on avait le droit de se tromper, de ne pas réussir du premier coup et que l’on apprenait de ses erreurs.

Améliorer son écriture sans l'aide d'un professionnel : est-ce possible ?
Graphothérapie · 11. septembre 2023
"Est-ce que je peux améliorer mon écriture seul(e), sans l'aide d'un professionnel ?" Si l'enfant, l'adolescent(e) ou l'adulte concerné(e) prend conscience de ses difficultés et qu'il/elle sait ce qu'elle doit améliorer, une progression est possible. Mais compte tenu de tous les paramètres qui entrent en jeu dans l'acte d'écrire, rendre, par soi-même, son écriture lisible, rapide, fluide et confortable relève d'une mission périlleuse voire quasi impossible.

Un bilan d'évaluation de l'écriture manuscrite : à quoi ça sert ?
Graphothérapie · 04. septembre 2023
"Un bilan d'évaluation de l'écriture manuscrite : à quoi ça sert ?" Cette question m'est parfois posée par les parents qui pensent que des séances peuvent être mises en place tout de suite. J'explique, dans cet article, pourquoi, dans ma pratique, un bilan est indispensable avant toute rééducation.

Ecrire sans douleurs ? Mais oui, c'est possible... tout au long de la vie !
« 𝗝’𝗮𝗶 𝗺𝗮𝗹 𝗮𝘂 𝗽𝗼𝗶𝗴𝗻𝗲𝘁, 𝗮̀ 𝗹𝗮 𝗺𝗮𝗶𝗻, 𝗮𝘂𝘅 𝗱𝗼𝗶𝗴𝘁𝘀... 𝗾𝘂𝗮𝗻𝗱 𝗷’𝗲́𝗰𝗿𝗶𝘀 ». C’est ce dont se plaignent régulièrement les enfants, les adolescents et les adultes que j’accueille dans mon cabinet. Un geste graphique fonctionnel est fondamental dans la bonne mise en place de l’écriture dans toutes ses dimensions.

Ecrire sans souffrir pour y trouver plus de plaisir
Ecrire sans souffrir pour y trouver plus de plaisir ? Ce challenge est possible en modifiant son geste graphique afin de le rendre plus fonctionnel.

Isabelle Rivier-Billard, graphothérapeute, spécialiste de l'écriture manuscrite à Plérin, près de Saint-Brieuc, dans les Côtes-d'Armor (22)
Ecriture manuscrite · 09. mars 2023
Une adolescente témoigne : "Quand je n'écris pas, je n'arrive pas à réfléchir". Pas moins de 30 muscles, 17 articulations et 12 régions cérébrales sont stimulés lors du geste graphique. C'est pourquoi le philosophe Emmanuel Kant disait de la main qu'elle est "la partie visible du cerveau". Ecrire, c'est réfléchir...

Grapho Quoi ? Je vous explique comment ne pas confondre "graphothérapeute" et "graphologue"
Graphothérapie · 22. février 2023
"Graphothérapeute"... Un mot qui peut paraître compliqué, difficile à prononcer et à mémoriser. On le confond souvent avec le "graphologue". Et pourtant, ces professions qui ont en commun l'écriture manuscrite sont bien distinctes aujourd'hui. Dans cet article, je vous aide à bien faire la différence entre les deux disciplines et à mieux comprendre à quoi sert un(e) graphothérapeute.